La Résidence La Colline est avant tout un lieu de vie.

Elle a pour mission l’accueil en longs séjours de personnes âgées (ou handicapées) dépendantes, pour lesquelles les moyens de maintien à domicile sont épuisés. Elle participe à ce maintien à domicile par le biais du CAT (centre d’accueil temporaire) et des courts séjours.

La Colline est reconnue par les services de l’Etat de Vaud pour :

  • La gériatrie : L’accompagnement de personnes  présentant des troubles fonctionnels importants pour lesquelles les mesures de maintien à domicile sont épuisées.
  • La psycho-gériatrie compatible : L’accompagnement de personnes souffrant de troubles psychiatriques de l’âge avancé pouvant cohabiter dans un EMS à mission gériatrique, en milieu ouvert.
  • Depuis janvier 2019 La Colline a officiellement ouvert une unité psycho gériatrique spécifique (unité sécurisée).

Pour ces missions, notre EMS offre les possibilités d’accueil suivantes :

  • Longs séjours
  • Courts séjours : pour des séjours allant jusqu’à 30 jours par année (suites de traitement / soulager les proches-aidants).
  • Centre d’Accueil Temporaire (CAT) : 8 à 10 personnes par jour : accueil de jour comme moyen de favoriser le maintien à domicile (possibilité aussi d’un accueil de nuit).

Culture d’entreprise

La direction considère le présent concept comme base de la culture d’entreprise de La Colline et de sa politique de gestion.

Les 2 axes principaux du concept sont :

  • L’accompagnement personnalisé optimal dans toutes les étapes de la vie du résident à La Colline.
  • L’accompagnement en équipe interdisciplinaire.

La direction s’engage à optimiser toute l’organisation de la Colline dans ce sens.

Valeurs

Accueil, chaleur humaine, respect, authenticité, professionnalisme sont les valeurs clés pour assurer au résident un accompagnement adapté :

  • Le résident est au centre de nos préoccupations.
  • La Colline est son lieu de vie.
  • Les collaborateurs s’engagent à réaliser avec lui les différentes activités de la vie quotidienne et lui apporter la suppléance requise par sa situation.

(La charte éthique d’HévivA est également un document de référence.)